Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 10:54

PARTIE 2 = Ne pas "sous évaluer" le projet... 

La structure d’une terrasse bois et composite est donc une ossature « solide », « stable » mais surtout VIVANTE et REACTIVE aux milieux environnants…

Lorsqu’elle est bien réalisée, elle forme un assemblage « de pièces de bois » qui tend à diminuer fortement les contraintes techniques, mécaniques et parasitaires par une répartition des charges et une optimisation de la ventilation de l’ensemble de l’ouvrage…

L’ensemble doit rester indépendant de son environnement direct et indirect…

Sur les ouvrages horizontaux comme le sont les terrasses bois ou composites, le premier « point faible » du bois reste la stagnation des températures associé au taux d’hygrométrie extérieure et intérieurs des différents sciages posés…

Chaque pièces doit « respirer » individuellement et collectivement… Donc l’air doit circuler !...

Pour cela le calage et la fixation entre chaque élément reste PRIMORDIAL

Et les « ponts thermiques » doivent être particulièrement « traités » !...

 

Sur un terrain nu, ou sur une chape béton, l’ossature doit toujours reposée sur un « solide calage stable ».

Parfois, il faut réaliser une importante préparation des supports selon les sols (présence d’argiles) et les qualités des maçonneries existantes (purge des points faibles)…

Cependant, le surdimensionnement comme le sous dimensionnement de la structure bois de la terrasse peut amener un mauvais vieillissement et aboutir aux mêmes résultats : déformations et effondrement des lames de surface…

La conception d’une structure bois pour une terrasse bois ou composite réside donc à trouver un compromis technique entre les choix de montage, les qualités du support, et le vieillissement…

Enfin, un point important, jamais évoqué : la stabilité et la capacité de la structure à absorber le bruit et les oscillations voir craquements lorsque l’on marche dessus…

Là aussi ces aspects sont minimisés sur une ossature croisée !...

Les CHOIX de DEPART vont INFLUER DIRECTEMENT sur le « devenir » du projet TERRASSE BOIS ou COMPOSITE…

= Le coût final dépend des choix de conception et des surfaces à réaliser

Pas facile donc, lorsqu’il faut aussi intégrer à la « technique », l’économique !...

Le concepteur de terrasse peut-il prendre des risques à vouloir présenter une étude toujours moins chère?...

Que cache un prix au M2 ?...

Les normes et DTU sont-ils suffisants et couvrent-ils « le long terme du projet » ?...

Les garanties du poseur reposent sur quoi ?...

Les garanties du vendeur ou de la marque de certaines lames composites imposent quoi ?...

 

Dans un contexte où tout « paraît clair » au moment d’acheter ou de réfléchir au projet terrasse…

Tout se complique au moment de poser et de prendre « en compte » un maximum de paramètres!...

Alors, lorsque le projet le permet, seule la conception et la réalisation d’une ossature croisée « soignée » en chevrons rabotés est une VRAIE GARANTIE DURABLE…

Voir PARTIE 01 = Faire les "bons choix"...

ATPV Concept…

Alain BAERISWYL – atpv@orange.fr – Tel : 0674090857

LES RISQUES TECHNIQUES FINISSENT "en SINISTRES"...
LES RISQUES TECHNIQUES FINISSENT "en SINISTRES"...
LES RISQUES TECHNIQUES FINISSENT "en SINISTRES"...
LES RISQUES TECHNIQUES FINISSENT "en SINISTRES"...

LES RISQUES TECHNIQUES FINISSENT "en SINISTRES"...

Repost 0
Published by atpv.infos - dans TERRASSE BOIS
commenter cet article
15 février 2017 3 15 /02 /février /2017 10:18

PARTIE 01 = Faire les "bons choix"...

La double structure reste LA SOLUTION TECHNIQUE DURABLE « de base »!...

Lors de la conception d’une terrasse bois, le « souci » reste de « bien évaluer et chiffrer » la structure qui va « porter » l’ouvrage et lui donner son aspect esthétique et fonctionnel. Il doit aussi s’intégrer parfaitement au bâti et ses maçonneries et s’adapter au sol et environnement direct (réseaux, arbres, racines) et indirect (allée, escalier, massif, rôle de la terrasse…)

L’approche globale doit tenir compte des besoins techniques par rapport à un support existant ou pas, et des besoins d’ordre économique sur le coût de fournitures et mise en œuvre du projet…

Le montage de l’ossature qui est « la base du projet» ne doit PAS JAMAIS ETRE un choix commercial, car il ne doit dépendre que des conditions globales du projet autour desquelles il va venir se positionner, et des contraintes réelles du sol sur lequel il va se reposer…

Support dalles sur chape "maigre"

Un choix beaucoup plus technique qu’il n’y parait...

Au moment de l’élaboration du projet terrasse bois ou composite, les questions « classiques » vont influer sur les besoins réels ET obligatoires de la mise en place de la structure :

- Etat et qualités des maçonneries existantes et environnantes (crépi / paliers / seuils / escalier / regards…)

- la hauteur finale de la terrasse

- la ou les fonctions finales de la terrasse (repos, loisir, détente, passages et accès…)

- l’habillage des seuils de portes (hauteur finale du projet)

- les choix des matériaux de montage et incidences (Bois bruts / Classe 4 / Exotique / Aluminium / Composite…)

- les dimensions des chevrons (45 X 70 / 46 X 120 / 25 X 220…)

- les contre-pièces sur les jonctions de structures (renforce les coupes)

- le sens de pose (dépend du sens des lames)

- les appuis techniques à réaliser sur terrain nu ou sur chape

- les « fixations » possibles sur les maçonneries existantes

- les renforcements obligatoires à réaliser (entretoises / poteaux)

- les finitions obligatoires (doublages intérieurs et extérieurs)

- les calages de contraintes

- les calages de fixations

- les coupes et protections

- les visseries et qualités du vissage (longueur dépend du chevron = x2)

- les connecteurs

- les scellements chimiques

- la fixation des lames de terrasse (jonction)

- le matériel de coupe et de vissage

2 paramètres qui deviennent de plus en plus importants sur la conception de l’ossature bois

- les risques phytosanitaires

- les contraintes climatiques

 

Voir PARTIE 02 = Ne pas "sous évaluer" le projet...

ATPV Concept…

Alain BAERISWYL – atpv@orange.fr – Tel : 0674090857

Double dalle béton ou sur carrelage en mauvais état...
Double dalle béton ou sur carrelage en mauvais état...
Double dalle béton ou sur carrelage en mauvais état...
Double dalle béton ou sur carrelage en mauvais état...

Double dalle béton ou sur carrelage en mauvais état...

Repost 0
Published by atpv.infos - dans TERRASSE BOIS
commenter cet article
20 janvier 2017 5 20 /01 /janvier /2017 08:40

PARTIE 1 =  ETAT des LIEUX...

Depuis quelques années, on peut observer de plus en plus, des déformations, des casses et des symptômes plus inquiétants d'attaques fongiques sur les terrasses bois...

Des tâches ou des ponctuations simples, parfois des attaques fongiques "mineures" de surface peuvent cacher, de très grosses surprises lorsque l'on démonte les lames et que l'on observe l'ossature puis toute la structure de l'ouvrage...

Chaque fois, lors du diagnostic technique "simple", les détails des "montages"  montrent rapidement "le manque" de précautions élémentaires non respectées sur les réalisations... 

Ces symptômes d'attaques fongiques n'apparaissent qu'au bout de 5 à 7 ans selon les conditions de poses et d'expositions du projet...

2 responsabilités séparées mais complémentaires...

LE PRODUIT CHOISI = Responsabité totale du Vendeur?...

- 1 - Les qualités et choix des structures = séchages + dimensions + compositions du chevron + qualités du chevron

- 2 - Les qualités et choix des lames = séchages + dimensions + coefficient d'élancement + densité + composition + qualités et aspect de surface

LA POSE = Responsabilité du Poseur

- 1 - Les qualités et choix de la réalisation de la structure = fixation au sol + calages + fixations sur maçonneries existantes + fixation entre chevrons + coupes et traitement des coupes + qualités et choix de l'outillage + montage simple ou double de la structure 

- 2 - Les qualités et choix des lames = choix et qualités de la fixation + stockage pendant chantier + percements + qualités et choix de l'outillage + choix de l'essence de bois

A suivre...

Voir partie 2 = TERRASSES BOIS : Les solutions et les méthodes préventives ou curatives 

Mr BAERISWYL Alain -  ATPV Concept 

atpv@orange.fr / Tel: à-.74.09.08.57

6 Photos pour résumer une attaque de MERULE sur une TERRASSE
6 Photos pour résumer une attaque de MERULE sur une TERRASSE
6 Photos pour résumer une attaque de MERULE sur une TERRASSE
6 Photos pour résumer une attaque de MERULE sur une TERRASSE
6 Photos pour résumer une attaque de MERULE sur une TERRASSE
6 Photos pour résumer une attaque de MERULE sur une TERRASSE

6 Photos pour résumer une attaque de MERULE sur une TERRASSE

Repost 0
Published by atpv.infos - dans TERRASSE BOIS
commenter cet article
20 décembre 2016 2 20 /12 /décembre /2016 09:14

TERRASSES BOIS : Le COMPOSITE ...

Comment faire « le bon choix » de lame composite?...

Est-ce du bois OU du PLASTIQUE ?...

DEVANT un choix toujours plus grand, des prix toujours plus bas, des promotions toujours grandes, le COMPOSITE c’est quoi ?... Quels critères faut-il prendre en compte ?...

Depuis les années 2010, les produits et les offres commerciales ont explosé pour répondre à la demande de l’habitat « moderne », mais la qualité « globale » a diminué…

Alors dans ce flou où chaque distributeur « prétend » avoir raison, quelles garanties avons-nous aujourd’hui sur le produit et quelles incidences sur sa mise en oeuvre?...

 

Comment choisir ?... = les bonnes questions pour réussir durablement son projet terrasse bois…

Qualités des lames : creuses ou pleines ?... POIDS TOTAL!

Fabrications : farine de bois + plastiques selon FABICANTS… Reprise d’humidité !

Farine de bois : Mais de quels bois ?...

Plastiques : Mais quels plastiques PE – PP - PVC?...

Contraintes et obligations de poses sur lambourdes… COEFFICIENT ELANCEMENT

Comment choisir ses lambourdes ?... VENTILATION !

Choix des fixations et Ecartement des lambourdes… CAPITAL !

Faut-il poser des lambourdes en composite pour des lames en composite ?...

Vieillissement et stabilisation des teintes…

Action du chlore ou du sel sur ces lames…

Aspect final et esthétisme de la terrasse : selon le taux de présence de « plastique » la dilatation peut être forte (5 à 8 mm) à très forte (Plus de 10 mm)

Couleurs et aspect de surface… CHALEUR !

Norme anti glisse ?...

Fixations des lames à revoir selon les qualités !... (Vis ou Clips + écartement lambourdes)

La mise en œuvre est beaucoup plus délicate que le bois !... (Coupes, perçages, finitions, matériel)

Les options de pose des lames = PLUS de rythme et d’esthétisme au projet si…

Prix selon qualités = rapport de 1 à 4 …

Entretien faible à très faible selon choix et options de poses…

 

Dans le flou de la traçabilité et de la composition exacte des matériaux composites les NORMES et DTU ne suffisent plus ce qui rend l’offre IMPORTANTE et les informations INCOMPLETE voir FAUSSES...

Les premières « générations » de lames composites qui ont été mises trop vite sur les marchés ont provoqué de NOMBREUX SINISTRES

Aujourd’hui 80 % des produits composites présents ne sont PAS CONFORMES aux concepts TERRASSES BOIS

 

On peut se poser beaucoup de questions ?...

Récupération et recyclage de produits « bois » provenant de la fabrication de meubles et de scieries…

Récupération et recyclage de produits « plastiques » provenant de la fabrication et du recyclage des emballages : polyéthylène et polypropylène (polyoléfine)

La production de ces lames aux matières premières « gratuites » est largement rentable pour les concepteurs et distributeurs…

Aujourd’hui, on ne peut plus comparer le COMPOSITE aux VRAIS matériaux bois « classiques »…

Car le composite n’a JAMAIS été du BOIS « au sens noble » mais bien un produit de RECYCLAGE des BOIS et des FILIERES VEGETALES associé a du « PLASTIQUE » !...

Ce n’est pas TABOU de le dire !...

Mais une information JUSTE qui contribue à la TRACABILITE des produits et des filières !...

 

PAS de PANIQUE !...

Toutes ces questions, interrogations, incidences et obligations sont maîtrisées par le vrai PROFESSIONNEL de la terrasse qui va vous « assister » et réaliser le projet…

Mais là aussi, il faut faire le bon choix du « poseur » et différencier un CONCEPTEUR de terrasses libre de toutes marques commerciales à un COMMERCANT POSEUR attaché à un réseau (magasin, marque)…

 

BIENVENU donc, dans le monde du composite = produit technique issu du recyclage !...

Car « bien posé » et « bien choisi » les lames composites sont UNE VALEUR SURE et une « plus-value durable» pour un habitat moderne

 

ALAIN BAERISWYL – ATPV Concept…

atpv@orange.fr  - O674090857

 

Repost 0
Published by atpv.infos - dans TERRASSE BOIS
commenter cet article
20 novembre 2016 7 20 /11 /novembre /2016 10:08
TERRASSE COMPOSITE PISCINE avec conservation des margelles (peinture)..

TERRASSE COMPOSITE PISCINE avec conservation des margelles (peinture)..

TERRASSE COMPOSITE HABITATION avec escalier...

TERRASSE COMPOSITE HABITATION avec escalier...

TERRASSES COMPOSITE:

- Finitions soignées permanente

- Esthétique 

- S'adapte à tous les styles d'habitations modernes ou contemporaines

- Confortable au pied

- Aucune écharde possible

- Entretien annuel  (exposition au nord) à bisannuelle (exposition sud) = Brossage + eau

 

ATPV Concept

atpv@orange.fr  -  0674090857

TERRASSE composite avec variations de secteurs de poses...

TERRASSE COMPOSITE HABITATION avec "marquage" des secteurs

TERRASSE COMPOSITE HABITATION avec "marquage" des secteurs

Repost 0
Published by atpv.infos - dans TERRASSE BOIS
commenter cet article
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 14:50

Source:  http://www.lefigaro.fr du 25 juillet 2015

Présente dans la loi sur la transition énergétique, définitivement adoptée au Parlement cette semaine, l'obsolescence programmée devient une infraction punie de deux ans de prison et 300.000 euros d'amende.

Chacun a déjà connu ces situations: une batterie de téléphone en panne et devenue depuis introuvable, une application de smartphone qui n'est plus adaptée à notre modèle, une imprimante qui nous signale qu'un remplacement d'appareil est nécessaire. L'obsolescence programmée, une technique imputée aux distributeurs pour réduire volontairement la durée de vie d'un produit et inciter le consommateur à acheter davantage, est désormais un délit inscrit dans la loi. La disposition est présente dans la loi sur la transition énergétique adoptée définitivement par le Parlement cette semaine. L'Assemblée nationale a prévu, en cas d'infraction constatée, de frapper au portefeuille des entreprises avec une peine de «deux ans d'emprisonnement et 300.000 euros d'amende». Le montant pourrait même être porté à 5% du chiffre d'affaires annuel réalisé en France par la société contrevenante.

L'adoption d'un cadre juridique permet également de donner une définition plus claire à l'obsolescence programmée. Selon le législateur, «l'obsolescence programmée se définit par l'ensemble des techniques par lesquelles un metteur sur le marché vise à réduire délibérément la durée de vie d'un produit pour en augmenter le taux de remplacement». Par rapport à sa première version, le texte a évolué. «Même si on va dans le bon sens, la définition est très vague, explique Delphine Lévi Alvarès, chargée de mission chez Zero Waste France, un mouvement pronant une société le zéro gaspillage et le zéro déchet. La loi est très ouverte et donc difficilement punissable. On aura donc des cas qui feront jurisprudence au fur et à mesure».

Les différentes techniques d'obsolescence

• Par défaut fonctionnel

Il s'agit d'une technique visant à avancer la fin de vie d'un appareil. On retrouve cette caractéristique essentiellement dans «les produits électriques ou électroniques comme les téléviseurs, les téléphones mobiles, les machines à laver ou les ordinateurs», comme l'explique le Centre européen de la consommation (CEC) dans un rapport daté de 2013. Dans ce cas, le fabriquant fait en sorte que si une seule et unique pièce de l'appareil tombe en panne, l'ensemble de l'appareil cesse de fonctionner et doit être remplacé. Par le passé, Apple utilisait cette technique avec ses premiers iPod. Les batteries des appareils tombaient alors en panne au bout de 18 mois sans possibilité de réparation. Le groupe avait été obligé de dédommager ses clients.

• Par incompatibilité

Cette technique est spécifique au domaine informatique et plus particulièrement avec les logiciels. Là, le but est de rendre inutile un produit par le fait qu'il n'est plus compatible avec des versions ultérieures. Le consommateur est, là aussi, obligé de racheter un appareil plus performant pour pouvoir continuer à utiliser le logiciel. Le cas des applications mobiles est souvent cité.

• Par notification

Elle consiste à «concevoir un produit de sorte qu'il puisse signaler à l'utilisateur qu'il est nécessaire de réparer ou de remplacer, en tout ou en partie, l'appareil». C'est le cas des imprimantes, l'imprimante rendant également obsolète les cartouches d'encre par exemple.

• L'obsolescence indirecte

On évoque souvent l'obsolescence indirecte comme la technique la plus poussée puisqu'elle consiste à rendre les produits obsolètes alors qu'ils sont fonctionnels. C'est ce qui englobe les problèmes de chargeurs de téléphone portable, qui change pour une même marque d'un modèle à l'autre. L'arrêt de la production de pièces détachées est souvent utilisé comme un outil puissant par les industriels, ce qui empêche toute possibilité de réparation.

• Par péremption

Cette technique est répandue dans le domaine alimentaire où, certains industriels raccourcissent la durée de vie des produits en indiquant des dates plus courtes alors qu'ils sont encore consommables.

 L'obsolescence esthétique

Le système ne nécessite là pas de pratique technique ou technologique mais joue plutôt sur la psychologie du consommateur. L'objectif est alors de pousser le client à trouver un objet vieux ou démodé et de le remettre à la mode.

• L'obsolescence écologique

Le CEC le présente comme une «dérive de la société de consommation». On parle de «consommation éthique». Le résultat serait alors des économies pour les consommateurs et une diminution de la pollution. Le renouvellement de 25 millions d'appareils électroménagers de plus de dix ans par des appareils plus récents permettrait d'économiser alors 5,7 milliards de Kilowatts, soit la consommation annuelle des Parisiens. C'est un exemple, et l'ancienne prime à la casse pour les voitures ou le plan de changement des ampoules vont dans ce sens.

 

REFLEXION...

Une erreur ou un défaut de montage (volontaire) d'une TERRASSE BOIS entrainant un SINISTRE pourrait-elle s'apparenter comme une obsolescence programmée?...

La qualité des différents composants proposés par certains magasins et prestataires pose certaines questions...

Pour les projets de TERRASSES BOIS lorsqu'il y a un sinistre important on peut évoquer la tricherie mais alors, seul le devis de conception et la facture de réglement sont les pièces de départ pour évaluer les responsabilités!...

C'est donc pour cela que pour protèger le poseur comme le consommateur les NORMES et DTU existent pour REALISER UN DEVIS CLAIR est PRECIS ...

 

GARANTIES TECHNIQUES - RAPPEL NORMES / DTU obligatoires…

Structure croisée sur sol nu OU simple sur chape béton avec fixations pour rigidifier l’ensemble  du projet = maintien technique et mécanique de l’ossature + répartition des charges…

Pour concevoir votre projet, DEUX CRITERES de « base » ont été respecté !...

1 – Critère technique lié aux contraintes du sol :

RENDRE la TERRASSE BOIS STABLE et INDEPENDANTE des maçonneries existantes

2 – Critère de réglementation et d’utilisation des bois en extérieur, pour une GARANTIE MAXIMALE de l’ouvrage:

Choix de la qualité des bois selon le Classement usuel FNB

Principe de montage + Ventilation et choix des supports selon la Norme Montage DTU 51.4

Traitement des bois et protections selon la Norme NF EN 335 (Termites – Mérule)

                                                             

 

UN PROJET ABOUTI reste la seule réponse aux sinistres...

UN PROJET ABOUTI reste la seule réponse aux sinistres...

Repost 0
Published by atpv.infos - dans TERRASSE BOIS
commenter cet article
1 octobre 2015 4 01 /10 /octobre /2015 13:34

SINISTRES TERRASSES BOIS...

Pour UNIQUEMENT des raisons de COUTS, on trouve de plus en plus sur le terrain des SINISTRES et les MALFACONS sur les TERRASSES BOIS qui se multiplient voir se généralisent "dans l'indifférence générale"...

Sur de TRES NOMBREUX SITES INTERNET...

Chez de TRES NOMBREUX "revendeurs" de bois...

Chez TOUS les MAGASINS de BRICOLAGE...

On trouve des produits qui n'ont RIEN A VOIR avec la CREATION de TERRASSES BOIS...

Chaque "commercant" adapte OU ignore les fondamentaux et des bases de la conception d''une terrasse bois... 

On trouve des produits pour réaliser des terrasses à la durée de vie très courte!...

 

Pour beaucoup de poseurs, de vendeurs: l'objectif est de vendre!...

Les chevrons deviennent des liteaux aux dimensions et qualités très douteuses..

Les fixations au sol deviennent des scellements ou de simples amorces...

La ventilation de chaque pièce n'existe QUASIMENT JAMAIS...

La pose de chevrons (lambourdes) sur les pourtours est ABSENTE...

Le doublage des chevrons aux jonctions de lames est INEXISTANT...

Les chevrons sont beaucoup trop écartés et leur section inadéquat...

Les lames exotiques sont des lames de 1°PRIX qui cintrent et se deforment rapidement... Leur longueur et épaisseur diminuent toujours plus pour rester "attractives" en prix!

Les lames composites "souvent alvéolaires" sont de TRES MAUVAISES qualités et dialtent et chauffent...

etc...

TOUT un livre reste à faire pour évoquer et expliquer les SINISTRES sur les terrasses bois!...

 

L'avenir de notre profession reste INQUIETANTE car au final...

Le PRIX / m2 ou le COUT GLOBAL du projet passe avant les QUALITES de chaque matériau et leur MONTAGE et MISE en OEUVRE 

Pour beaucoup de clients l'objectif est un PRIX TRES MODERE pour une surface réalisée OPTIMALE !...

TECHNIQUEMENT, les SINISTRES visiblent aujourd'hui sont le résultat de terrasses réalisées depuis 3 à 7 ans selon les cas, mais plus rapides si le minimum du minimum n'est pas fait!...

VOIR PHOTOS...

SINISTRE TERRASSE BOIS = structure en liteaux de 40 x 40 + contact bois/chape + IPE de très mauvaise qualité + vissages forcésSINISTRE TERRASSE BOIS = structure en liteaux de 40 x 40 + contact bois/chape + IPE de très mauvaise qualité + vissages forcés
SINISTRE TERRASSE BOIS = structure en liteaux de 40 x 40 + contact bois/chape + IPE de très mauvaise qualité + vissages forcésSINISTRE TERRASSE BOIS = structure en liteaux de 40 x 40 + contact bois/chape + IPE de très mauvaise qualité + vissages forcés
SINISTRE TERRASSE BOIS = structure en liteaux de 40 x 40 + contact bois/chape + IPE de très mauvaise qualité + vissages forcésSINISTRE TERRASSE BOIS = structure en liteaux de 40 x 40 + contact bois/chape + IPE de très mauvaise qualité + vissages forcés

SINISTRE TERRASSE BOIS = structure en liteaux de 40 x 40 + contact bois/chape + IPE de très mauvaise qualité + vissages forcés

Repost 0
Published by atpv.infos - dans TERRASSE BOIS
commenter cet article
4 décembre 2014 4 04 /12 /décembre /2014 15:34
CHANTIER SINISTRE 01: Les "petits prix" et les mauvaises qualités des lames impliquent rapidement un entretien régulier de PLUS en PLUS IMPORTANT et COUTEUX...

CHANTIER SINISTRE 01: Les "petits prix" et les mauvaises qualités des lames impliquent rapidement un entretien régulier de PLUS en PLUS IMPORTANT et COUTEUX...

ETAT des LIEUX ALARMANT !...

Depuis 10 ans le concept TERRASSE BOIS attire les consommateurs avides de trouver un nouvel espace naturel qui prolonge durablement une salle à manger ou qui borde une piscine…

Cependant, devant une demande forte et toujours plus importante chaque année, de très nombreux commerçants se sont mis rapidement à vendre et/ou à poser ce « type » d’ouvrage…

Face à cette demande très importante, et sans aucun respect des process de conception et réalisation de plus en plus de projets sont réalisés sans aucun respect des normes techniques élémentaires et pourtant fondamentales !...

Résultat : De très nombreux projets vieillissent de plus en plus mal, et des conflits et contentieux se multiplient.

Seul l’argument du prix (au m2) est mis en avant et à ce « jeux » seuls les commerçants « à court terme » multiplient des réalisations douteuses et souvent à la limite de l’escroquerie !...

 

MAIS A QUI PROFITE la désorganisation du marché de la terrasse bois ?....

Face à la désorganisation « organisée » des marchés du bois et des labels…

Face à la multiplication des offres « promotionnelles » des centrales de ventes et sites internet…

Face aux choix de produits toujours multiples…

Face aux poids économiques de certaines filières commerciales…

Face aux enjeux économiques et politiques des marchés internationaux du bois…

Face aux dénominations commerciales floues et avantageuses…

Face à la « vague écologique » désorganisée du concept habitat bois, maison basse énergie, ITE…

Face aux puissants groupes industriels de la distribution…

Face à l’attractivité du « prix »….

Face à la publicité mensongère permanente de l’affichage ET de la politique du « moins cher !... »

Face à la fausse information du « tout faire soi-même »…

Face à la multiplication du « trouve tout sur internet »….

C’est tout un secteur économique et écologique qui est en DANGER !...

 

La terrasse bois, le bardage bois comme la maison ossature bois ont tous la même approche technique, le même principe de montage, les même risques de répartition des charges, les mêmes risques de vieillissement, les mêmes principes de pose et de montage, les mêmes besoins d’outillages de coupe et de façonnage, les mêmes besoins de fixation parce qu’ils utilisent TOUS le même MATERIAUX VIVANT = LE BOIS !...

 

Sur le terrain, nous rencontrons de plus en plus des projets de terrasses bois de 3 à 5 ans d’âge avec de nombreux problèmes techniques :

  • les lames  éclatent, cintrent, ou se cassent
  • les lames pourrissent  ou verdissent rapidement en surface…
  • les structures en lambourdes (en liteaux) se fendent
  • les vis rouillées ou arrachés se cassent
  • les montages « rapides » et peu couteux sur terrain nu se déforment
  • des montages sur plots 1er prix à l’avenir incertain 
  • des chapes « maigres » sans hérisson aux compositions et épaisseurs surprenantes !...
  • des lames « de plus en plus tendres » provenant d’arbres aux croissances rapides et densités douteuses !...
  • des nominations de bois douteuses
  • des bois aux besoins d’entretien de plus en plus importants…
  • des écarts de prix toujours plus importants

Rarement un concept comme le CONCEPT TERRASSE BOIS n’a autant généré de « concepts commerciaux différents »….

Chaque marque évoque son montage et son label avec ses fournitures et ses produits !...

POURTANT!... Ce sont bien les qualités physiques et chimiques du sol (sol nu) ou du support existant (chape) et de l'environnement direct de la terrasse (arbres, axe circulation, utilisation du projet...) qui imposent le montage et la réalisation finale!...

 

Pour chaque bois composites, bois locaux ou bois tropicaux le consommateur trouve des écarts de prix énormes sur chacune des trois gammes mais aussi dans une même gamme d’appellation de bois!....

Les confusions commerciales sont multiples…

Le marché est complétement déréglé !...

Les compositions, les épaisseurs, les longueurs, les densités, les couleurs SONT TOUJOURS plus complexes à comparer et à comprendre !...

Mais pendant de temps, les prix baissent et baissent encore pour satisfaire les clients !...

Car seul le prix compte !....

Les fabrications et provenances des produits sont tout aussi floues et souvent illégales techniquement et/ou commercialement!...

ALORS COMMENT S’Y RETROUVER?...

OUI !... Le bois demande des grandes connaissances botaniques et le respect des normes techniques et  DTU ainsi que de sa mise en œuvre et montage sur chaque situation de conception. Le profesionnel grâce à son expérience multiple proposera un concept personnalisé et adapté à chacune des situations.

POUR bien choisir et réaliser sa terrasse bois...

SOIT le consommateur comprend et compare les « vrais produits » en prenant en compte tous les différents matériaux et deviendra un conso-acteur et un défendeur de toute la filière bois à la traçabilité réelle!...

Soit il ne prend en compte que le prix comme critère, alors ce sera toute les filières du bois qui seront misent aux mains des vendeurs aux circuits courts et à la traçabilité incertaine!...

 

La technique et la connaissance des produits et des personnes doivent redevenir les seuls critères de choix dans tous les projets bois!...

Oui, la réalisation d’une terrasse bois a un coût global de fournitures et de pose imposé par les NORMES et DTU, mais il ne faut pas oublier que c’est un OUVRAGE BOIS et que seules les garanties techniques protègent le consommateur (et le concepteur)…

Face à une déréglementation organisée des marchés, SEULE la TRACABILITE du poseur reste une valeur sûre et une garantie pour le client et la filière!...

Alors, gardons confiance!...

Car le bois a bien un bel avenir dans la conception de nos maisons et de nos terrasses…

Alain BAERISWYL - ATPV INFOS…

CHANTIER SINISTRE O2: Depuis ces 5 dernières années, les sinistres se multiplient sur des projets de 5 à 7 ans d'âge!...

CHANTIER SINISTRE O2: Depuis ces 5 dernières années, les sinistres se multiplient sur des projets de 5 à 7 ans d'âge!...

CHANTIER SINISTRE 03: La TERRASSE BOIS est un concept complexe et technique où la structure permet de répartir les charges!...

CHANTIER SINISTRE 03: La TERRASSE BOIS est un concept complexe et technique où la structure permet de répartir les charges!...

Repost 0
Published by atpv.infos - dans TERRASSE BOIS
commenter cet article
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 17:12
PRODUITS GADGETS du commerce = Plots béton - Lambourde en bois brut ou non confrorme - Plots "plastiques" - Lames composites creuses aux compositions "douteuses"- Lambourdes en sapin CL3 ou en chêne, châtaignier, ou autres...PRODUITS GADGETS du commerce = Plots béton - Lambourde en bois brut ou non confrorme - Plots "plastiques" - Lames composites creuses aux compositions "douteuses"- Lambourdes en sapin CL3 ou en chêne, châtaignier, ou autres...PRODUITS GADGETS du commerce = Plots béton - Lambourde en bois brut ou non confrorme - Plots "plastiques" - Lames composites creuses aux compositions "douteuses"- Lambourdes en sapin CL3 ou en chêne, châtaignier, ou autres...
PRODUITS GADGETS du commerce = Plots béton - Lambourde en bois brut ou non confrorme - Plots "plastiques" - Lames composites creuses aux compositions "douteuses"- Lambourdes en sapin CL3 ou en chêne, châtaignier, ou autres...PRODUITS GADGETS du commerce = Plots béton - Lambourde en bois brut ou non confrorme - Plots "plastiques" - Lames composites creuses aux compositions "douteuses"- Lambourdes en sapin CL3 ou en chêne, châtaignier, ou autres...PRODUITS GADGETS du commerce = Plots béton - Lambourde en bois brut ou non confrorme - Plots "plastiques" - Lames composites creuses aux compositions "douteuses"- Lambourdes en sapin CL3 ou en chêne, châtaignier, ou autres...

PRODUITS GADGETS du commerce = Plots béton - Lambourde en bois brut ou non confrorme - Plots "plastiques" - Lames composites creuses aux compositions "douteuses"- Lambourdes en sapin CL3 ou en chêne, châtaignier, ou autres...

CHOIX et MAUVAISE QUALITE des matériaux / MONTAGES PRECAIRES = Durée de vie courte de la terrasse...  Pin radiata + avec noeuds - Ipé tendre au petit prix  - Lambourdes brutes moins chères - Plots 1ier prix qui cassent - Liteaux de très faibles dimensions avec noeuds qui remplacent Lambourdes...CHOIX et MAUVAISE QUALITE des matériaux / MONTAGES PRECAIRES = Durée de vie courte de la terrasse...  Pin radiata + avec noeuds - Ipé tendre au petit prix  - Lambourdes brutes moins chères - Plots 1ier prix qui cassent - Liteaux de très faibles dimensions avec noeuds qui remplacent Lambourdes...
CHOIX et MAUVAISE QUALITE des matériaux / MONTAGES PRECAIRES = Durée de vie courte de la terrasse...  Pin radiata + avec noeuds - Ipé tendre au petit prix  - Lambourdes brutes moins chères - Plots 1ier prix qui cassent - Liteaux de très faibles dimensions avec noeuds qui remplacent Lambourdes...CHOIX et MAUVAISE QUALITE des matériaux / MONTAGES PRECAIRES = Durée de vie courte de la terrasse...  Pin radiata + avec noeuds - Ipé tendre au petit prix  - Lambourdes brutes moins chères - Plots 1ier prix qui cassent - Liteaux de très faibles dimensions avec noeuds qui remplacent Lambourdes...
CHOIX et MAUVAISE QUALITE des matériaux / MONTAGES PRECAIRES = Durée de vie courte de la terrasse...  Pin radiata + avec noeuds - Ipé tendre au petit prix  - Lambourdes brutes moins chères - Plots 1ier prix qui cassent - Liteaux de très faibles dimensions avec noeuds qui remplacent Lambourdes...CHOIX et MAUVAISE QUALITE des matériaux / MONTAGES PRECAIRES = Durée de vie courte de la terrasse...  Pin radiata + avec noeuds - Ipé tendre au petit prix  - Lambourdes brutes moins chères - Plots 1ier prix qui cassent - Liteaux de très faibles dimensions avec noeuds qui remplacent Lambourdes...

CHOIX et MAUVAISE QUALITE des matériaux / MONTAGES PRECAIRES = Durée de vie courte de la terrasse... Pin radiata + avec noeuds - Ipé tendre au petit prix - Lambourdes brutes moins chères - Plots 1ier prix qui cassent - Liteaux de très faibles dimensions avec noeuds qui remplacent Lambourdes...

ERREURS ou ECONOMIES  de MONTAGES et de CONCEPTIONS ...  ECONOMIES d'un jour = PROBLEMES et CASSENT RAPIDES!...ERREURS ou ECONOMIES  de MONTAGES et de CONCEPTIONS ...  ECONOMIES d'un jour = PROBLEMES et CASSENT RAPIDES!...ERREURS ou ECONOMIES  de MONTAGES et de CONCEPTIONS ...  ECONOMIES d'un jour = PROBLEMES et CASSENT RAPIDES!...
ERREURS ou ECONOMIES  de MONTAGES et de CONCEPTIONS ...  ECONOMIES d'un jour = PROBLEMES et CASSENT RAPIDES!...ERREURS ou ECONOMIES  de MONTAGES et de CONCEPTIONS ...  ECONOMIES d'un jour = PROBLEMES et CASSENT RAPIDES!...ERREURS ou ECONOMIES  de MONTAGES et de CONCEPTIONS ...  ECONOMIES d'un jour = PROBLEMES et CASSENT RAPIDES!...

ERREURS ou ECONOMIES de MONTAGES et de CONCEPTIONS ... ECONOMIES d'un jour = PROBLEMES et CASSENT RAPIDES!...

Repost 0
Published by atpv.infos - dans TERRASSE BOIS
commenter cet article
4 novembre 2014 2 04 /11 /novembre /2014 09:58

Quelles garanties pour votre aménagement en bois extérieur?...

 

Quelle essence de bois choisir pour sa terrasse ?...

Qualités + Dimensions + Compositions + Couleurs

Bois classe 4   OU   Bois thermo-huilé ?...

Bois rétifiés   OU   Bois composites ?...

Bois tropicaux   OU   Bois locaux ?...

Les réglementations techniques extérieur sur le montage des terrasses bois dit quoi ?...

Normes techniques et DTU sur la pose

Normes techniques sur le choix lambourdes et lames

La réglementation Mondiale des bois dit quoi ?... (Provenance et réglementations = CITES°)

L’origine des bois influe sur la croissance des arbres donc sur les qualités techniques des bois !...

DENSITE = QUALITE

Que cache un prix au m2 ?...

= Chaque projet est différent…

Qualités du support + Montage structure + Lames = Prix

Sections et densité

Coupes + Finitons

Les parasites des aménagements extérieurs en bois ! = Insectes et Champignons

Le risque termite implique quoi ?...

Traitement des bois + Ventilation de l’ouvrage

Le travail de coupe ! Avec quoi ?...

Outillage propre et performant obligatoire

Les choix des fixations : INOX capital !...

Amorçage ou Pré-perçage ?...

Vis au filetage asymétrique ou standard ou autoperceuse

La section des lambourdes !... (épaisseur / largeur)

= Qualité et durée de vie de l’ouvrage !

Sciages bruts ou rabotés et incidences

Contraintes du sol – Fixations

Répartition des charges

Calage caoutchouc HD – Ventilation – Vieillissement

La section des lames de terrasse !...

Choix et qualité / Taux d’humidité…

Stabilité face aux intempéries…

L’entretien et le vieillissement des bois…

Ponçage + Dégriseur + Saturateur (prix + mise en œuvre)

 

Comparer quoi ?...   L’entretien !...   Les conditions de pose !...  Les sections des matériaux !...   La provenance des essences !...  Le professionnalisme et le savoir faire du poseur !...  Le choix des fixations des matériaux…  La qualité du matériel de pose !...

Répartition des charges + Ventilation + Sections + Visserie inox = STRUCTURE TERRASSE

Répartition des charges + Ventilation + Sections + Visserie inox = STRUCTURE TERRASSE

Repost 0
Published by atpv.infos - dans TERRASSE BOIS
commenter cet article

CREATIONS depuis 1995...

 

Un projet TERRASSE?...

Un projet AMENAGEMENT PAYSAGER?...

 

ATPV  Concept bois - Concept végétal 

Mr  BAERISWYL  Alain
En  Marseille  -  81500 Montcabrier
  

Tel. 05.63.58.72.38

ATPV@orange.fr

  http://vegetal-design.com

 

 

Etudes / Conseils / Réalisations... Depuis 1995 

 

CREATION de TERRASSES BOIS

 

Depuis 1995, je vous propose

La conception de votre terrasse en bois...

 

CREATION - RENOVATION - EXTENSION

 

En BOIS CLASSE 4 ...

En bois exotique  premiers choix...

En bois composite...

 

CREATIONS végétales...

Scene-de-jardin--JPG

Articles Récents

CREATIONS bois...

2013-06-13 08.13.1808 octobre (48) DSCN70402013-06-26-08.39.53.jpg

2013-04-16 14.00.412013-04-24-10.08.52.jpg

 

Concepteur de TERRASSES BOIS...

ATTRACTIVITE VEGETALE...

Alchymist (2)Scentimental (2)Acer Colchide  Bordure plantes (5)DSCN63932012-06-13 15.54.57

20 ans d'ANIMATIONS et de SALONS...

images[1]logo def13 AU 15 MARS 2009 (4)img028img003

Atpv Liens...